Projet Kadenza , épilogue

Cette exposition qui devait rester en place deux semaines est bien entendu prolongée jusqu’au retour de l’activité scolaire dans les locaux.

Le projet Kadenza, entamé au premier trimestre, concrétisé dans une exposition au conservatoire Gabriel Fauré en janvier, voit sa finalisation arriver avec l’exposition des élèves de première en histoire des arts et arts plastiques au sein du lycée.
L’installation se situe dans les escaliers qui mènent à la médiathèque et dans l’espace devant la salle d’exposition. Des neumes, ancêtres des notes de musique, matérialisés par des carrés rouges se déploient comme sur des lignes de portées musicales sur les contre-marches des deux volées d’escaliers et dans l’espace. Des panneaux réalisés par les élèves en histoire des arts décrivent la démarche du groupe et le travail du quatuor Kadenza ainsi que l’essentiel des biographies des acteurs du projet.

Celui-ci aura été l’occasion de comprendre la musique chargée de tensions de Chostakovitch, les dessins de presse de Jacek Wosniak ou encore le travail in situ de Daniel Buren en passant par les compositions classiques d’Haydn et d’en extraire des synthèses plastiques et culturelles.

Nous remercions toutes les personnes qui nous ont aidé dans la réalisation de ce projet au long cours au conservatoire comme au lycée.

Alayne Gisbert-Mora,  Anne Amsallem