Tous les articles avec le tag Sorties théâtre

Sortie théâtre 1re ES2 – L’Autre fille d’Annie Ernaux

Commentaires fermés sur Sortie théâtre 1re ES2 – L’Autre fille d’Annie Ernaux

Début février, les élèves de 1re ES2 ont eu l’occasion d’assister à une représentation au théâtre d’Angoulême de L’Autre fille, spectacle adapté du récit autobiographique d’Annie Ernaux. Annie Ernaux y raconte un épisode tabou de son enfance, la disparition d’une soeur aînée avant sa naissance, découverte par hasard lorsqu’elle avait dix ans. La mise en scène de Cécile Backès et le jeu de Cécile Gérard nous plongent au coeur d’un non-dit douloureux, dans ce dialogue émouvant avec la soeur disparue.

Sortie théâtre Terminales Littéraires

Commentaires fermés sur Sortie théâtre Terminales Littéraires

En janvier, les élèves de Terminale L ont pu assister à une représentation de la pièce Un Mois à la campagne de Tourgueniev au théâtre d’Angoulême. La pièce était mise en scène par Alain Françon, avec de talentueux comédiens tels que Micha Lescot, Anouk Grinberg, Laurence Côte. Une belle soirée de découverte du théâtre russe !

Sortie théâtre Amphitryon de Molière

Commentaires fermés sur Sortie théâtre Amphitryon de Molière

En décembre, les hellénistes du lycée ont pu assister à une représentation de la comédie de Molière Amphitryon.   Ce fut l’occasion de (re)découvrir le mythe grec, de rire devant les facéties du célèbre Sosie ou de s’émouvoir des malheurs d’Alcmène, séduite par un Jupiter métamorphosé en Amphitryon. L’atmosphère onirique et baroque de la mise en scène, alliée au comique des personnages de valets, ont remporté un franc succès auprès du public.

Sortie théâtre des Terminales littéraires

Commentaires fermés sur Sortie théâtre des Terminales littéraires

En novembre, les élèves de Terminale littéraire ont pu assister au théâtre d’Angoulême, à une représentation du Livre de ma mère, adaptation du récit d’Albert Cohen. Patrick Timsit, mis en scène par Dominique Pitoiset, se fait l’interprète de ce “chant d’amour et de deuil à la gloire de la mère perdue” (D. Loayza).